Le Romantisme (1802-1850)

Née d’une réaction face aux excès du classicisme sclérosé, la période romantique fut l’une des époques les plus importantes de l’histoire de la littérature française tant en poésie qu’au théâtre et dans le roman. Nous étudierons le développement, l’apogée et le déclin de ce mouvement fondamental porté par une génération d'exception.

  • L'explosion lyrique : Alphonse de Lamartine, Alfred de Vigny, Alfred de Musset, Victor Hugo
  • Le courant surnaturaliste : Charles Nodier, Aloysius Bertrand, Gérard de Nerval
  • Stendhal
  • Romantisme et politique : George Sand
  • La littérature populaire : Eugène Sue, Alexandre Dumas
  • Honoré de Balzac
  • Du vraisemblable au fantastique : Prosper Mérimée
  • Romantisme et histoire : Jules Michelet
  • Théophile Gautier
  • Les romantiques mineurs : Marceline Desbordes-Valmore, Félix Arvers, Hégésippe Moreau, Charles-Augustin Sainte-Beuve, Pétrus Borel, Auguste Barbier, Maurice de Guérin, Félicité de Lamennais

 

 

« Ô Temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices,

Suspendez votre cours !

Laissez-nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours ! »

Alphonse de Lamartine, Le lac (1820)