La « Belle Époque »

L’expression « Belle Époque » est née après la Première Guerre mondiale pour évoquer la période antérieure (1890-1914). Après la grande dépression des années 1880, la France connaît l'apogée de sa prospérité, de sa puissance et de son prestige : un âge d'or précédant le carnage, marqué par les progrès sociaux, économiques, technologiques et politiques. Si cette désignation contient une part de réalité (expansion, insouciance, foi dans le progrès, etc.), elle reflète surtout la vision idyllique que se feront les esprits après l'hécatombe de la Grande Guerre.

Nous nous centrerons essentiellement cette année sur la production poétique et théâtrale de cette riche période.

La poésie

 

  • Symbolisme et néo-symbolisme : Jean Moréas, Albert Samain, Henri de Régnier, Emile Verhaeren, Maurice Maeterlinck, Charles Van Lerberghe, Max Elskamp, Georges Rodenbach
  • L’esprit nouveau : Guillaume Apollinaire, Max Jacob, Blaise Cendrars
  • Le lyrisme chrétien : Francis Jammes, Charles Péguy
  • Le néo-romantisme : Anna de Noailles, Renée Vivien
  • Les courants nouveaux : le mouvement naturiste - Paul Fort, le mouvement unanimiste - Jules Romains, le groupe fantaisiste - Paul-Jean Toulet 

 

 

 

Le théâtre

  • Le théâtre après le Romantisme (rapide panorama) : Eugène Scribe, François  Ponsard, Emile Augier, Alexandre Dumas Fils, Victorien Sardou, Eugène Labiche, Henri Meilhac et Ludovic Halévy, Henry Becque
  • Les foyers de rénovation scénique : André Antoine et le Théâtre-Libre, Aurélien Lugné-Poe et le Théâtre de l’œuvre, Jacques Copeau et le Vieux-Colombier
  • Le symbolisme : Maurice Maeterlinck
  • L’héritage naturaliste : Octave Mirbeau, Emile Fabre
  • Le théâtre d’idées : François de Curel, Paul Hervieu, Eugène Brieux
  • Le théâtre d’amour : Henry Bataille, Henry Bernstein, Georges de Porto-Riche
  • Le néo-romantisme : Edmond Rostand
  • Le théâtre comique : Georges Feydeau, Tristan Bernard, Robert de Flers et Gaston Arman de Caillavet, Georges Courteline, Sacha Guitry, Alfred Jarry                                
  • Le théâtre chrétien : Paul Claudel

 

Idées et doctrines

 

  • Henri Bergson, Jean Jaurès, Charles Maurras

 

×