Contexte historique

De 1950 à nos jours

1950 Élections législatives qui donnent une courte majorité aux travaillistes.
1951 

Élections législatives qui ramènent les conservateurs, et Churchill, au pouvoir. Le Festival of Britain (célébration de la paix et d’une certaine prospérité retrouvée) coïncide avec la fin de nombreuses restrictions. Le gouvernement Churchill entame la politique économique du stop-go – relance suivie de coups d’arrêt – qui va caractériser la politique économique britannique jusque dans les années 70. Dénationalisation de la sidérurgie et des transports routiers.

1952  Elizabeth II succède à son père, George VI. Révolte des Mau-Mau au Kenya, qui dure jusqu’en 1955.
1953  Couronnement d’Elizabeth II, première émission en Eurovision. Le prix Nobel de littérature est attribué à Winston Churchill.
1954  Fin totale des restrictions.
1955  Anthony Eden succède à Winston Churchill comme Premier ministre et remporte les élections qu’il déclenche aussitôt.
1955-1957 

Ministère Eden (conservateur).

1955  Conférence de Messine sur l’Europe. La Grande-Bretagne s’abstient d’y participer.
1956 

Fin du service militaire obligatoire. Nationalisation du canal de Suez par le colonel Nasser. Expédition de Suez, menée conjointement avec la France, censément pour séparer Israéliens et Égyptiens qui en étaient venus aux mains. Les États-Unis imposent le retrait du corps expéditionnaire. Démission d’Eden. Harold Macmillan lui succède comme Premier ministre.

1956-1963 Ministère Harold Macmillan (conservateur).
1957 

Conversion de la défense à l’utilisation d’armes nucléaires. La Gold Coast est la première colonie à accéder à l’indépendance sous le nom de Ghana.

1959  Les conservateurs remportent les élections. Émeutes raciales à Notting Hill. Découverte de pétrole dans la mer du Nord.
1960  Signature du Traité de Rome sans la Grande Bretagne. Discours de Macmillan en Afrique sur le wind of change, le « vent du changement », et début du processus de décolonisation.
1961  Candidature de la Grande-Bretagne à l’entrée dans le Marché commun.
1962 

Accords de Nassau avec les États-Unis : ceux-ci équipent les sous-marins britanniques de fusées Polaris. L’Afrique du Sud mise en cause par le Commonwealth pour sa politique d’apartheid quitte celui-ci. Restrictions aux lois sur l’immigration qui permettaient jusque-là à tout ressortissant du Commonwealth détenteur d’un passeport britannique de venir s’établir en Grande-Bretagne. Suspension de la peine de mort, définitivement abolie en 1970.

1963 

Beatlemania et attaque du train postal Londres-Glasgow. Scandale Profumo. Harold Macmillan, malade, cède le poste de Premier ministre à Alec Douglas-Home. Veto du général de Gaulle à l’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché commun.

1964  Les travaillistes remportent les élections.
1964-1970  Ministère Harold Wilson (travailliste).
1965 

Le Race Relations Act, complété par des lois de 1968 et 1976, met en place une législation anti-discriminatoire face aux tensions raciales montantes (émeutes sporadiques). Les obsèques de Winston Churchill donnent lieu à un grand moment de ferveur nationale.

1966 L'Angleterre, à domicile, remporte la coupe du monde de football.
1967 

Libéralisation des lois sur l’homosexualité. Dévaluation de la livre de 14,3 %. Nouvelle candidature de la Grande-Bretagne à l’entrée dans le Marché commun. Création de l’Open University.

1968  Libéralisation de la loi sur l’avortement.
1969 

Reprise du terrorisme irlandais en Ulster, à la suite de la répression de manifestations catholiques à Londonderry. Majorité électorale à 18 ans.

1970  Les élections législatives amènent au pouvoir les conservateurs. Edward Heath devient Premier ministre.
1970-1974 Ministère Heath (conservateur).
1970  Libéralisation du divorce. Equal Pay Act sur l’égalité des salaires hommes-femmes.
1971  Accords Heath-Pompidou sur l’entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché commun. Industrial Relations Act. Adoption d’une ligne dure à l’égard des syndicats.
1972 

Scolarité obligatoire prolongée jusqu’à 16 ans. Réforme des collectivités locales (pour application entre 1973 et 1975). Redistribution des comtés. Création de districts métropolitains dans les 6 plus grandes villes. Suspension du gouvernement d’Irlande du Nord. Entrée de la Grande-Bretagne dans le Marché commun.

1973-1974 

Multiplication des conflits sociaux et des grèves. Grève des mineurs. Choc pétrolier. Instauration de la semaine de 3 jours.

1974  Deux élections successives donnent le pouvoir aux travaillistes. Poussée des nationalistes écossais et gallois.
1974-1976  Ministère Harold Wilson (travailliste).
1975 

Référendum sur le maintien dans l'Europe. Le « oui » l’emporte à 60 %. Sex Discrimination Act sur l’égalité des hommes et des femmes à l’embauche.

1976  Émeutes raciales à Notting Hill (Londres) et Southall (Liverpool). Généralisation des comprehensive schools (polyvalentes). Harold Wilson démissionne et cède la place à James Callaghan.
1976-1979  Ministère Callaghan (travailliste).
1976  Début de l’exploitation du gaz et du pétrole de la mer du Nord.
1977 

Alliance de gouvernement Lib-Lab (entre libéraux et travaillistes). Limitation des prix et des salaires. Renaissance des conflits sociaux.

1978 

Lockout du Times. Multiplication des conflits sociaux. Winter of discontent, « l'Hiver du mécontentement » (par référence au Richard III de Shakespeare).

1979  Échec du référendum sur l’autonomie du Pays de Galles et de l’Écosse. Les élections amènent au pouvoir les conservateurs.
1979-1990 

Ministères Margaret Thatcher (conservateur). Allégement des impôts, augmentation de la TVA.

1981 

Création du SDP (Socialist Democratic Party) par des dissidents des partis libéral et travailliste. Grèves de la faim des terroristes emprisonnés en Irlande du Nord. Mort de Bobby Sands. Début des privatisations. Jusqu’en 1994 seront privatisés : le secteur aérospatial, les télécommunications, les compagnies aériennes, la production et distribution de gaz, d’électricité, d’eau, les secteurs de l’acier, du charbon et du pétrole. Émeutes raciales à Brixton (Londres) et Toxteth (Liverpool). Création des Urban Development Corporations en vue de la rénovation des centres villes. Début des aménagements du Dockland à Londres.

1982  Guerre des Malouines. Victoire de la Grande-Bretagne sur l'Argentine.
1983  Élections. Triomphe du parti conservateur.
1984 

Début de la grève des mineurs, qui durera un an et se soldera par un échec. Attentat irlandais contre l’hôtel où résidait Mrs. Thatcher à Brighton.

1985 

Accord de Hillsborough sur l’Irlande. Coopération entre la Grande Bretagne et l’Irlande pour régler le conflit.

1986  Suppression du Conseil de Londres. Big Bang boursier : dérégulation de la City.
1987  Ratification du traité prévoyant la construction du tunnel sous la Manche.
1988 

Réorganisation du marché du travail, lois limitant le pouvoir des syndicats. Réforme du système éducatif, qui introduit le national curriculum, programme national d’enseignement, et diminue le pouvoir des autorités locales en accroissant l’autonomie des écoles. « Dégraissage » de la fonction publique et transfert de fonctionnaires à des agences spécialisées.

1989-1990 

Crise de la poll tax ou impôt par capitation en Écosse, puis en Angleterre et au Pays de Galles.

1990 

Margaret Thatcher, défiée au sein de son propre parti, démissionne et est remplacée par John Major. Réforme du service national de santé. Introduction d’un élément de concurrence dans le secteur de la santé pour contrer les dérives budgétaires.

1990-1997 

Ministère Major (conservateur).

1991  Lancement de la première « Charte du Citoyen » précisant ce que le public peut attendre des services publics.
1992 

« Annus horribilis », selon la reine : crise boursière du Mercredi noir (le 16 septembre, la livre quitte le système monétaire européen et glisse de 10 %) ; divorce du Prince de Galles ; incendie du château de Windsor ; violences en Irlande. Les conservateurs gardent le pouvoir aux élections législatives. La reine propose de payer dorénavant des impôts comme ses sujets.

1993 

« Déclaration de Downing Street » sur l’Irlande, suivie en 1994 d’un cessez-le-feu de l’IRA. 

1994 

Réforme des collectivités territoriales en Écosse et au Pays de Galles. Inauguration du tunnel sous la Manche. Tony Blair devient leader du parti travailliste. Changement de stratégie du New Labour. Abrogation de la « clause 4 » des statuts du parti et renonciation à la nationalisation des moyens de production. Diminution progressive du poids des syndicats. 

1997 

Les élections législatives amènent au pouvoir les travaillistes.

1997 

Ministère Tony Blair (travailliste). Retour de Hong Kong à la Chine. Mort de Diana, princesse de Galles. Référendums en Écosse et au Pays de Galles favorables à la dévolution, ou autonomie.

1998 

« Accord du Vendredi saint » sur la paix en Irlande du Nord. Référendum en Irlande du Nord approuvant la création d’une Assemblée. Déclenchement de la crise « de la vache folle ».

1999 

Inauguration de l’Assemblée d’Irlande du Nord. Inauguration de l’Assemblée galloise.

2000 

Violences en Irlande du Nord. Suspension de l’Assemblée. Inauguration du Parlement écossais. Réouverture de l’Assemblée d’Irlande du Nord.

2001  Les travaillistes gagnent à nouveau les élections. Réforme des études universitaires et mesures de lutte contre l’absentéisme scolaire. Mesures de protection du système de santé.
2002 

Jubilé d'or (50 ans de règne) de la reine Elizabeth II. Mort de la reine-mère Elizabeth dans sa 102e année. Lancement de la réforme de la Chambre des Lords et limitation du nombre de pairs héréditaires. Renationalisation partielle des chemins de fer. 

2003 

Envoi d’un corps expéditionnaire aux côtés des forces américaines en Irak.

2005 Le 7 juillet, attentats islamistes meurtriers à Londres qui provoquent la mort de 56 personnes. L'IRA annonce l'abandon définitif de la lutte armée en Irlande du Nord et démantèle son arsenal.
2007 Démission de Tony Blair après 10 ans de pouvoir. Gordon Brown est nommé Premier ministre.
2010

Le 5 avril, Gordon Brown annonce la dissolution de la Chambre des communes et fixe les élections législatives au jeudi 6 mai. Victoire des conservateurs, sans majorité absolue. David Cameron devient Premier ministre le 12 mai et forme un gouvernement avec les Libéraux-démocrates de Nick Clegg. 

2011

Entre 250 et 500.000 personnes manifestent le 26 mars dans le centre de Londres pour protester contre les mesures d'austérité du gouvernement qui prévoient des coupes budgétaires de plus de 90 milliards d'euros d'ici à 2015. 29 avril : mariage du prince William avec Kate Middleton. 7 août : graves émeutes dans plusieurs quartiers de la capitale, suite à la mort d’un dealer tué par la police. Des scènes de pillages se déroulent toute la nuit. Les jours suivants, les émeutes se propagent dans plusieurs villes de Grande-Bretagne, dont Manchester et Birmingham, avec pillages, incendies de véhicules et affrontements avec la police. 16.000 policiers sont mobilisés.

2012

Le jubilé de diamant, célébré dans tout le Commonwealth, marque les 60 années de règne d'Élizabeth II. 3 mai : défaite du parti du Premier ministre David Cameron lors des municipales, avec un taux de participation de 32 %, le plus faible dans une élection depuis 2000. 27 juillet : ouverture des Jeux olympiques de Londres, pour la 3e fois de l'histoire, après 1908 et 1948.

2013

23 janvier : David Cameron promet un référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne (d'ici à 2017, s'il est réélu pour un second mandat). 10-11 mars : référendum d’autodétermination aux Malouines : 99,8% veulent rester « territoire d’outre-mer du Royaume-Uni ». 21 mars : le Premier ministre écossais, Alex Salmond, annonce la date du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse : ce sera le jeudi 18 septembre 2014. 8 avril : décès de l’ex-Premier ministre Margaret Thatcher à 87 ans. 22 mai : en plein jour, un soldat de l'armée est poignardé à plusieurs reprises en pleine rue par 2 hommes armés de hachoir et de couteau de cuisine. 6 juin : la justice britannique décide d'indemniser plus de 5.200 survivants kényans ayant subi des actes de torture par les forces coloniales pendant la rébellion des Mau-Mau, dans les années 1950. 22 juillet : naissance du prince George, fils de William et de Kate Middleton, 3e dans l’ordre de succession.

2014

15 février : le pays est touché par les inondations les plus graves depuis 250 ans, après plus de 10 semaines de pluies presque ininterrompues. 28 mars : entrée en vigueur en Angleterre et au Pays de Galles de la loi légalisant le mariage de couples homosexuels. 14 juillet : au terme de 5 heures de débats, l'Eglise anglicane d'Angleterre donne son feu vert en faveur de l'ordination de femmes évêques. 26 août : un rapport révèle que 1.400 mineures ont été victimes d'abus sexuels et exploitées entre 1997 et 2013 à Rotherham, une ville du nord-est de l'Angleterre. 14 septembre : l'Etat islamique revendique la décapitation d'un nouvel otage, le travailleur humanitaire britannique David Haines, au moment où les Etats-Unis mènent une vaste offensive diplomatique pour bâtir une coalition internationale anti-jihadistes. 18 septembre : référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, le "non" l'emporte à 55,3 %, le "oui" obtenant 44,7 % des suffrages. Le Premier ministre David Cameron promet plus d’autonomie à l'Ecosse, en matière fiscale notamment. 3 octobre : le gouvernement présente un plan visant à diviser par 3 le nombre de bâtiments officiels à Londres tout en déménageant certains services en périphérie, avec l'ambition de réaliser des "milliards" de livres d'économies. Ce même jour, le Premier ministre David Cameron condamne "le meurtre brutal d'Alan Henning par l'Etat islamique", organisation qui a revendiqué l'exécution par décapitation de l'humanitaire dans une vidéo. 24 octobre : la reine Elizabeth II écrit son tout premier tweet, à la fin de la visite inaugurale d'une nouvelle galerie du musée des Sciences de Londres. 17 décembre : la révérende Libby Lane est désignée évêque de Stockport, dans le nord-ouest de l'Angleterre. C’est la première fois que l’église anglicane nomme une femme évêque.

2015

2 mai : naissance de Charlotte Elizabeth Diana, fille du prince William et de son épouse Kate, en 4e position dans l'ordre de succession au trône. 7 mai : le Premier ministre David Cameron sort grand vainqueur des législatives avec 331 députés conservateurs sur 650 à la chambre des Communes. Le 9 septembre, Elizabeth II bat le record de longévité sur le trône détenu auparavant par son arrière-arrière-grand-mère, la reine Victoria.

2016

23 juin : référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne. 51,89 % des votants se prononcent en faveur du Brexit. Désavoué, David Cameron se retire. Theresa May devient Première ministre le 13 juillet. 

   
 

Sources : Wikipedia - clio.fr - rfi.fr